Derniers commentaires

Articles récents

Dernière étape : Salle Raymond Devos

C’ est dans le tout nouvel espace Raymond Devos des Bois Francs que se tenait la dernière réunion publique de Régis Frey avant le premier tour des élections. 

 publicdev.jpg

 

Devant une trentaine de militants, sympathisants et habitants du quartier, Jacques Racouchot, a tenu à réaffirmer les deux objectifs du scrutin du 9 mars. D’ un côté nous avons les élections municipales avec des listes communes suite à des accords avec le PC finalisés en décembre et de l’ autre, les cantonales, avec un vote sur une seule personne où le PS soutient son propre candidat.

Gisèle Juillet, suppléante, « remplaçante » selon le terme officiel, a évoqué son engagement de toujours dans la vie associative de Saint-Vallier et son choix d’ accepter la proposition de Régis de l’ accompagner dans ce scrutin. Pour elle, les enjeux sont clairs, il s’ agit de s’ opposer à la politique du gouvernement actuel et lutter contre l’ exclusion qui risque de toucher une partie grandissante de la population. Certes, elle l’ avoue le Conseil Général n’ a pas vocation à résoudre les problèmes nationaux, mais il est au cœur de l’ essentiel des solidarités mises en œuvre (60% du budget départemental) dans ce pays.

Comme le disait Jacques Racouchot, si Régis Frey est investi par le PS et soutenu par le PRG, c’ est qu’ il est le candidat le plus propre à impulser une nouvelle dynamique pour ce canton. Et c’ est à Régis de rappeler son parcours, il est médecin généraliste aux Gautherets depuis juillet 1990. Il s’ est investi très vite, dès 1991, dans une association pour la défense du patrimoine minier. Il a rejoint Didier Mathus pour les municipales en 1995. Ce qui l’ a frappé dans la personnalité du député-maire, c’ est sa faculté d’ être porteur d’ un projet et c’ est ce qu’ il aimerait faire aujourd’ hui pour le canton de Saint-Vallier.

Didier Mathus nous avait rejoint ce soir, tout d’ abord pour soutenir Régis en raison de la sympathie qu’ il a pour lui à titre personnel. Mais, il est venu aussi témoigner de la qualité du travail réalisé par Christophe Sirurgue à la tête du Conseil Général. Aujourd’ hui, pour conserver les nouvelles politiques lancées comme les dotations de solidarités urbaines, il faut que le Conseil Général reste à gauche et plus encore que le conseiller de Saint-Vallier soit socialiste. Le bassin minier doit être entendu dans le département et pour cela, il lui faut une forte cohésion politique. Une autre raison, c’ est qu’ un canton urbain, c’ est une réalité très floue, extrêmement mal identifiée par les habitants, par contre, le conseiller, en tant qu’ être humain, a toute son importance. Les politiques du Conseil Général sont décidées d’ en haut, mais le conseiller est le point de contact entre les instances départementales et les populations. Or la personnalité de Régis est justement son atout, il a le sens du contact et il rendra compte de son action. Aujourd’ hui, le bon engagement, c’ est de voter à gauche et de donner une voix à Régis Frey.

regisdev.jpg  didierdev.jpg  giseledev.jpg

Flora Kaminski


Dernière Ligne Droite avant le scrutin

Venez nombreux ce soir, mardi 4 mars à 18h30 salle Raymond Devos (Bois Francs), afin de rencontrer et/ou de soutenir Régis dans sa candidature aux élections cantonales.

 

Articles plus anciens

Régis FREY à l’école des Goujons

Encore du Soutien Pour Régis

Régis Frey monte en puissance

Au Marché

A la Rencontre des habitants des Gautherets

Régis Frey au trait d’union

LE PRG AVEC RÉGIS FREY

L’ENFANCE

Bessoncourt Autrement |
COLLECTIF AUTRE MONDE Magny... |
ismailawane2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog politique soutenant "d...
| Le MNR en Charente
| Clichy sous Bois coze